Chien qui aboie

Même les amateurs de chiens les plus ardents parmi nous deviennent énervés si le chien d’un voisin aboie sans cesse. Les aboiements constants peuvent perturber le sommeil, ruiner votre temps dans le jardin et devient généralement une nuisance continue. Mais il y a quelques étapes que vous pouvez prendre en considération avec un peu d’effort et un peu de chance, afin de cohabiter avec le chien des voisins.

Pour commencer, inutile de blâmer le chien, il reste tout de même un chien. Plusieurs choses pourraient causer les aboiements.

Certaines races sont plus tenaces que d’autres. Que le chien soit dans la maison ou dans le jardin, il veut «protéger» sa maison contre les voitures qui passent, quelqu’un qui marche près de sa propriété ou juste le facteur qui s’approche de la porte.

Les chiens ne gèrent pas bien l’ennui. Si le chien est seul toute la journée à la maison ou reste seul dans la cour pendant de longues périodes, il peut développer des habitudes compulsives importunes, telles que des aboiements.
Si le chien voit ou entend beaucoup d’activité à l’extérieur, il peut devenir assez excité et aboyer. Ce n’est pas nécessairement un avertissement. cela peut être un moyen d’exprimer sa frustration d’être exclu du jeu ou une réaction de stress au bruit et à l’activité.

La première étape consiste à parler à vos voisins. S’ils sont loin de la maison toute la journée, ils ne sont peut être même pas au courant des aboiements. Ou ils peuvent être au courant et travaillent déjà sur le problème. Bien qu’il soit tentant de laisser tomber une lettre dans sa boîte aux lettres, rencontrez vos voisins en face-à-face. Laissez votre énervement à la maison et communiquez de façon amicale et dites à vos voisins que les aboiements de leur chien deviennent un problème pour vous et votre famille. N’accusez pas. Expliquez simplement le problème et donnez-leur une chance de répondre. Il est possible qu’ils soient des propriétaires de chiens inexpérimentés. Dans ce cas, vous pourriez suggérer des ressources qui les aideront à gérer les aboiements .

Vous pouvez aussi être proactif. Si le chien aboie chaque fois que vous êtes dans votre jardin ou quand vous vous approchez près de sa propriété, essayez de bloquer sa vision en plantant une haie ou en érigeant une clôture ou un écran d’intimité.
Bien sûr, les chiens ne détectent pas seulement votre présence visuellement mais peuvent également vous entendre ou vous sentir. Si bloquer sa vue n’aide pas et qu’il vous perçoit toujours comme une menace, peut-être qu’il est temps de devenir amis avec lui. Demandez à vos voisins si vous et votre famille pouvez rencontrer leur chien et lui permettre de vous connaître. Vous pourriez même suggérer que les voisins amènent le chien dans votre jardin pour jouer un peu.

Si vos allées et venues dans le jardin sont rares, votre présence occasionnelle peut effrayer le chien. Essayez de passer du temps en dehors d’un événement ordinaire. Une fois habitué à la vue, aux sons et aux odeurs de ses voisins humains, ils peuvent ne pas être si importants pour lui et il ne ressentira pas le besoin d’aboyer.

Enfin, vous avez tout essayé et vous avez fait toutes les choses possibles en tant que voisin poli mais les aboiements ennuyeux ne se sont pas arrêtés et rien n’a changé.

Vous allez peut être avoir besoin de recourir à une plainte officielle contre le bruit. La plupart des municipalités, propriétaires et associations de propriétaires ont des règlements sur le bruit. Vous devrez peut-être faire un travail de détective pour trouver l’autorité appropriée; dans certains cas, les autorités locales de contrôle des animaux sont responsables des plaintes de bruit sur les chiens qui aboient. Il pourrait être utile de vérifier auprès d’autres voisins pour voir s’ils sont également affectés par les aboiements. Si oui, demandez-leur s’ils vont déposer des plaintes similaires.

Vous devrez peut-être recourir à la police. Les chiens qui aboient ne sont probablement pas prioritaires sur leur liste de priorités et vous devrez leur fournir un enregistrement écrit de tout ce que vous avez fait jusqu’à présent. Mais ils peuvent émettre un avertissement à votre voisin.

Enfin, vous pouvez prendre des mesures plus drastiques quand tout le reste échoue, y compris prendre des mesures juridiques. Tenez un registre des dates et de la durée des aboiements, prenez des clips vidéo ou audio sur votre téléphone mobile et gardez une trace de toutes les mesures que vous avez prises jusqu’à présent. Vous pourriez même envisager de prendre un avocat pour vous aider dans vos démarches.

Si vous êtes prêt à faire des efforts et si vous comprenez pourquoi le chien aboie sans arrêt, vous pourrez peut-être résoudre tout cela avec une visite amicale, un peu de temps passé avec le chien et, au plus, quelques modifications dans votre jardin.

Fermer le menu