Source : Comment apprendre à son chien à porter calmement et sans mâchonner

Dresser son chien, c’est lui permettre d’avoir une vraie relation avec vous et vos enfants, et de ce fait d’être parfaitement choyé au coeur de votre foyer.

Vous récompensez le chien lorsqu’il fait volontairement le comportement souhaité.
Prenons un exemple, si le chien se couche impulsivement, dites-lui « couché » et offrez-lui une confiserie.

Il n’y a pas de sanction, tout sera construit sur la récompense.

Pour enseigner une nouvelle activité à votre chien, choisissez des sucreries ou de la nourriture fraiche, toutes peu caloriques ou bien un jouet que votre chien adore, en fonction de ses préférences.

Le dressage d’un chien bien épanoui est plus positif.

Un chien doit être correctement nourri en fonction de ses besoins et doit boire de l’eau en quantité suffisante.

Un chien encore tout bébé par exemple dort beaucoup, parfois 90% de son temps.
N’importe quel animal de compagnie a besoin de se divertir, de ce fait accorder lui du temps, pour se ballader, pour qu’il voit d’autres toutous, faites-lui faire de l’exercice physique, il a également besoin d’évacuer toute son énergie.
Si votre animal ne vous respecte pas, il ne vous écoutera pas non plus cela dit, ne soyez pas brutal avec lui.
On observera qu’un chien choyé est surtout un chien plein de vie.
Certaines personnes vont adopter une stratégie construite sur la récompense comme le clicker training tandis que d’autres vont préférer le dressage canin visuel.

Un animal ne vous comprendra pas mieux si vous le frappez ou criez, bien au contraire, il perdra votre confiance.

Que chacun et chacune se rassure, dresser son chien ou son chiot n’a rien à voir avec l’âge, le comportement ou la race du chien.

Tous les propriétaires de ces attachants animaux à poil se sont certainement posés la question de quelle était la meilleure méthode pour un dressage canin.

Il faudra souligner que la création morale d’un chiot, est comme une éponge préparée à ingurgiter des millions d’indications qui sembleraient périlleusement reçues par un adulte, parfois pleinement inexploitées.
L’age prescrit pour expliquer est le moins âgé, même si il est nécessaire d’conformer les techniques aux facilités d’une intelligence en plein extension.

Le souci est que le chien ne fait pas la différence entre les personnes qui vous sont familières et celles que vous n’avez jamais vu.

Quelque soit l’éducation que vous désirez offrir à votre chiot, il est capital qu’elle soit construite sur le respect des deux compagnons.